Electrosession

Du 25 au 29 mars, 8 événements tout public. Une semaine autour de chromo piano ...

Compte-rendu de la réunion d'initiative locale

Cette réunion qui s'est tenue le 1er mars dernier avait pour thème : venez partager...

Aire de stationnement et de service pour camping-cars

Voir la décision du Maire n° F 2019-011 portant sur l'occ...

Conseil municipal

Compte-rendu du 5 février 2019

Farandole multimédia devant les yeux

Electrosession

Du 25 au 29 mars, 8 événements tout public. Une semaine autour de chromo piano de Rémy Babiaud, de la musique électroacoustique et de la création visuelle.

Aperçu du programme Programme détaillé


Compte-rendu de la réunion d'initiative locale

Cette réunion qui s'est tenue le 1er mars dernier avait pour thème : venez partager vos propositions de citoyens pour contribuer au grand débat national.

Consulter le Aperçu du document de restitution compte-rendu.


Aire de stationnement et de service pour camping-cars

Voir la Aperçu de l'arrêté F 2019-011 décision du Maire n° F 2019-011 portant sur l'occupation temporaire du domaine public - Aire de stationnement et de service pour camping-cars.


Conseil municipal

Compte-rendu du 5 février 2019

Le Conseil municipal s'est réuni le 5 février 2019 à 20h à la mairie.

Aperçu du compte rendu Compte-rendu


Téléalerte

La ville de Saint-Palais-sur-Mer modernise ses moyens d'information à la population, en cas de sinistres majeurs affectant notre territoire, avec la mise en place d'un service de téléalerte.

Sur inscription individuelle gratuite et volontaire, une alerte pourra vous parvenir sur votre téléphone fixe, portable ou par mail.

Pour vous inscrire, il vous suffit de remplir en ligne le formulaire d'inscription, également disponible à l'accueil de la mairie.


Vidéo protection dans le centre ville

Depuis juillet 2011, dans le cadre de la prévention de la délinquance et afin d'apporter des éléments complémentaires dans des enquêtes judiciaires pour des faits survenus dans le centre ville, un système de vidéo protection se développe par l'implantation progressive de caméras dans un périmètre appelé «vidéo protégé».

Ce dernier est défini en tenant compte des zones sensibles que ce soit au niveau des faits de délinquance, de troubles à l'ordre public, de l'implantation des commerces et sur les rassemblements de personnes et ce, de jour comme de nuit. Actuellement treize caméras sont en service. Des panonceaux informent le public de la présence de ce système.

Le cadre juridique de son emploi est très strict. Avant la délivrance de l'autorisation de la mise en place du système et de son exploitation, un dossier déposé par la ville a fait l'objet d'un examen par une commission préfectorale, puis par la prise d'un arrêté au niveau de l'Etat.

Sur des faits délictueux ou criminels survenus dans la zone vidéo protégée, seul un officier de police judiciaire professionnel peut réquisitionner les policiers municipaux nommément habilités pour l'extraction des images en vue de leur exploitation.

A terme, la police municipale aura la possibilité de visionner en direct les images depuis le véhicule de patrouille. Ce qui peut-être intéressant lorsque les policiers se trouvent sur un autre secteur de la commune ou avant toute intervention dans le centre ville afin de recueillir des renseignements sur les faits en cours.

Il est bon de préciser que pour les établissements recevant du public, une autorisation préfectorale d'exploitation est également nécessaire.